À la galerie Hervé Bize (Nancy), Bruno Carbonnet propose une paralittérature visuelle élaborée à partir de Cloaque, son premier livre d’écrivain, au gré d’un processus continu constitué de zones colorées, de prélèvements textuels, de mots peints, de collages-montages, de captures d’écrans superposés, de photographies, d’archives interprétés, de morceaux de peintures…

Lien vers la galerie.

Mots-clés:blog

Pas encore de commentaires

Répondre