LEE Seung-u


Dans ses œuvres telles que L’envers de la vie, Lee Seung-u développe l’idée chrétienne de la rédemption comme finalité de l’existence. Mélangeant la notion de pêché originel fortement ancrée dans l’inconscient collectif et le sentiment d’insécurité qui l’accompagne, avec un Dieu distant qui ne tend la main que dans de rares occasions, il montre que le conflit entre le ciel et la terre est présent dans le monde. Même s’il traite de questions très philosophiques comme l’existence et la séparation de l’homme et de Dieu, grâce à des descriptions méticuleuses et un langage élégant, il ne tombe pas dans le registre oppressif.


Livres parus en Français

Informations biographiques

Naissance 21/02/1960

à Jangheung - Jeolla du Sud

Université Yonsei (théologie)

Professeur de littérature et d'écriture créative à l'Université Chosun

Prix et distinctions

1981, Prix littéraire du nouvel écrivain

1993, Prix littéraire Daesan

2002, Prix littéraire Dongseo

2003, Prix littéraire Lee Hyoseok

2007, Prix de littérature contemporaine

2010, Prix littéraire Hwang Sun-won

2013, Prix littéraire Dongin