Rencontre avec HAN Kang

A propos de Pars, le vent se lève…

LES CHIENS AU SOLEIL COUCHANT

Avec la nouvelle « Les chiens au soleil couchant » parue dans le recueil Cocktail Sugar et autres nouvelles de Corée aux éditions Zulma, le lecteur français a découvert l’auteur Han Kang, plébiscitée en Corée pour ses écrits représentatifs du malaise de la société moderne.

Neuf épisodes

Dans un style poétique où le choix des mots ne doit rien au hasard, Han Kang entraîne le lecteur sur le chemin d’une vie.

Pars, le vent se lève

L’artiste Seo In-ju meurt dans des circonstances douteuses. Jeong-hee, sa meilleure amie, ne croit pas à la thèse du suicide et décide de lever le voile sur le mystère qui entoure sa disparition. Une enquête qui la conduit dans l’intimité du milieu artistique de Séoul.

La politique des USA en Corée du Nord : un fiasco

Si de temps à autre les déclarations fracassantes de ses dirigeants défraient la chronique, la Corée du Nord ne s’en est jamais prise au peuple coréen mais plutôt à ses dirigeants considérés comme les «valets des États-Unis ».

Lire l'article Jean-Claude De Crescenzo

Les sombres feux du passé

Comment se construit une identité ? Une personnalité? LEE Chang rae nous entraîne à travers le 20e siècle, du Japon aux États-Unis, dans un périple introspectif douloureux et consolateur.

Lire l'article Véronique Cavallasca

Corée – Revue Brèves #105

Lire cette anthologie de la nouvelle ne peut que nous faire regretter la quasi totale disparation de la nouvelle du paysage littéraire français, malgré sa période glorieuse du 19e siècle.

Lire l'article Julie Fagot

Association des auteurs de romans policiers

Alors que le polar coréen connait un vif succès au cinéma, son homologue littéraire est peu reconnu. Le rôle de l’association des auteurs de romans policiers est de le promouvoir.

Lire l'article Julien Paolucci

Nuages

Le ciel est un monde habité par un bestiaire fantastique, qui balise la nuit de célèbres étoiles. Les petits lecteurs vont aussi découvrir qu’au point du jour, la voûte céleste se pare de merveilleux nuages.

Lire l'article Véronique Cavallasca

Je suis communiste

Après Fleur (Casterman, 2006) et Massacre au pont de No Gun Ri, Park Kun-woong signe chez Cambourakis un nouvel album-fleuve, au titre un tantinet provocant : Je suis communiste.

Lire l'article Philippe Paolucci